Les Mots Et Les Choses De La Vie...

Geneviève

(Des publicités apparaissent sur cette page... Désolée, je n'en suis pas responsable).
 
Lundi 19 octobre 2015

C'est l'Automne.
L'opération de la Cataracte pour l'oeil gauche de Tony s'est déroulée avec succès, début septembre.
Reste l'oeil droit qui sera opéré bientôt...
Séjourner à l'hôpital de la Salpêtrière est devenu presque normal pour notre fils...
Aujourd'hui encore, en hospitalisation pour trois jours d'injections d'immunoglobulines.
La pathologie musculaire créée par la GVH guérit difficilement...
Les crampes installées au niveau de la mâchoire et de la gorge de Tony persistent malgré les traitements.
Le Professeur B... envisage des injections de Botox à ce niveau.
Les séances de Photophérèse sont toujours en vigueur.
Tony a perdu des dents et celles qui restent sont très abîmées... Les stomatologues vont lui refaire toute sa dentition.
Il devait venir nous retrouver pour un séjour de quelques semaines à la maison mais impossible finalement avec les soins, les examens de contrôles etc...

Déjà cinq ans que Tony, notre guerrier, se bat contre le mal !

Mon p'tit coeur, comme nous t'aimons !
Rien ni personne ne pourrait remplacer ce que tu es, "toi, Tony", unique en ton genre !
Oui, nous désirons plus que jamais remonter sur Paris, auprès de toi.
Où est la vie de famille sans toi, si loin, gravement malade ?
"CRUEL" est hélas le mot le plus approprié, si l'on se met à discuter de la souffrance que nous ressentons tous les quatre (toi, ton frère, ton père et moi) par rapport aux kilomètres qui nous séparent de toi mon ange !
Nous n'avons plus la force, le courage de continuer ici, en Charente Maritime.
Notre vie n'est qu'un tourment, nous sommes toujours dans le questionnement quant à la maladie de Tony.
L'amour que nous avons pour notre enfant nous renvoie à la raison, le bon sens nous dicte de rentrer sur Paris.

Cela va peut-être mettre quelques mois mais pour réinvestir à proximité de notre fils, nous sommes obligés de vendre nos biens immobiliers.
Nous avons donc mis la maison de Saintes en vente (celle que nous avions mise en location) et ensuite nous ferons de même pour la nôtre.
Quel intérêt d'être entouré d'un jardin aussi superbe, pourtant créé par ton père avec tant d'ardeur et d'amour !
Nous n'arrivons décidément pas à nous projeter complètement dans l'agréable maison où nous vivons, à nous y attacher !
Coupables, indignes nous serions, de ne pas revenir là-haut, à tes côtés !

Nous allons devoir aussi rechercher un nouvel accueil Alzheimer pour Mamie sur la région parisienne.
Nous n'avons pas le choix. Hors de question de la laisser toute seule ici !
Là encore, j'éprouve un sentiment de culpabilité.
Ma petite mère est devenue si fragile, très maigre.
Malgré la confusion existant dans ses pensées, elle a encore de sacrés moments de lucidité notre Ginette !
Maman, pardonne-moi ! 
Mon fils, ton petit-fils, a besoin de nous !

Nous n'avançons plus...
L'amertume, la désolation, la douleur, le chagrin s'emparent de nous !
Il n'existe qu'une solution, REVENIR !
Nous devons tenir bon pour mieux nous retrouver ensuite, comme avant fiston chéri !

Ce jour, Tony nous a annoncé avec joie que son recueil de poème avait été édité.

Ce petit livre se nomme "Arisans du bonheur".
 
Merveilleuse nouvelle pour lui car dans cette belle et tendre réalisation s'y inscrit toute son âme.
Le sentir un peu heureux, nous réchauffe le coeur aussi.
Bravo à notre petit poète chéri !
Mercredi 20 janvier 2016

Le sourire d'un enfant est un soleil...
Aujourd'hui, c'est l'anniversaire de notre fils, 37 ans !

Hier, Tony a subi la deuxième intervention de la Cataracte, pour l'oeil droit cette fois.
Tout s'est bien passé, notre fils est libéré !

Et puis... L'année 2016 est une sorte de redémarrage pour notre famille !
Quelques jours avant Noël, notre fils nous a annoncé sa décision de venir vivre à Saintes, auprès de nous.
Que dire ? Si ce n'est simplement ce mot : "Bonheur" !

L'emménagement se fera à la mi-février et Tony ne pense plus qu'à cela !
Quel calvaire il aura vécu pendant ces cinq années !
La pathologie musculaire déclarée par la G.V.H est devenue une infirmité pour Tony qui est obligé de faire avec pour des années...
En ce moment, la priorité est à ses traitements qui vont se poursuivre au C.H.U de Bordeaux, vraisemblablement...
Je me sentirais vraiment sereine pour mon enfant, quand tout sera bien en place autour de sa maladie.

L'air pur pour notre fils, se rendre auprès de lui pour l'aider si besoin, être ensemble en quelques minutes etc...

Que tout aille pour le mieux !
Mardi 22 mars 2016

En famille, réunis !
Tony habite auprès de nous depuis quelques semaines ; c'est un réel bonheur !
Il loge dans un petit deux pièces, à dix minutes de la maison.
Son suivi, avec bien sûr, les soins, traitements etc... Se poursuit au C.H.U de Bordeaux maintenant. Tout se met en place progressivement...
Notre fils a déjà meilleure mine, cela fait plaisir de le sentir plus serein.
Il est là !
Ce bien-être familial est presque un évènement magique pour nous quatre !
 
 



Créer un site
Créer un site