Les Mots Et Les Choses De La Vie...

Geneviève

(Des publicités apparaissent sur cette page... Désolée, je n'en suis pas responsable).
 

Samedi 22 novembre 2014

Les médecins de la Salpêtrière sont difficilement joignables au téléphone.
Tony est de nouveau chez lui et commence un traitement avec GLIVEC (médicament provenant des Etats-Unis)...

Mon héros s'accroche !
Comme j'ai hâte de le serrer bientôt dans mes bras !
Oh mon fils, que de tendresse je t'envoie !

Samedi 6 décembre 2014

Tony poursuit son traitement sous Glivec, rajouté à la longue liste de médicaments qu'il ingurgite chaque jour.
La GVH musculaire le fait toujours souffrir, il faut attendre que le Glivec commence à être efficace...
Une thérapeutique est lancée pour GVH pulmonaire.
Pour la GVH digestive, solution médicamenteuse également.

Hier, consultation chez l'ophtalmo de la Salpêtrière...
Verdict : nette amélioration avec les collyres anti-rejet mais une cataracte s'est installée en raison de hautes doses de cortisone qui lui ont été prescrites depuis le début de l'été.
Il devrait subir une intervention chirurgicale pour cela, dès que la GVH oculaire sera complètement guérie.
Mon fils accepte tout cela avec beaucoup de philosophie, pas le choix !

Heureusement, nous nous retrouvons bientôt pour les fêtes de fin d'année.
Trois semaines auprès de nous !
Ce sera mon plus joli cadeau de Noël !!!
(L'an passé, Tony était absent car en traitement à l'hôpital)...
Serge monte à Paris en voiture pour trois jours afin de nous ramener notre "Cadeau Tony d'Amour" bien trop fatigué pour faire le voyage en train jusqu'en Charente Maritime. D'autant qu'il sera en
hospitalisation durant deux jours (comme chaque mois) juste avant de prendre la route.

Cette année, nous allons installer quelques décorations d'extérieur. 
(Les premières depuis que nous sommes dans notre nouvelle construction, juin 2012). Comme le temps passe... C'est donc encore Serge, mon sacré bricoleur de mari qui s'y colle !
Comme d'hab, nous décorerons le sapin et la crèche retrouvera sa place sur le buffet du séjour.
Nous réveillonnerons en famille et le lendemain, nous irons chercher ma petite mère Ginette pour la journée.
Oui, le bonheur d'être tous ensemble pour trois semaines...

Samedi 27 décembre 2014

Notre fiston d'amour est là depuis le 21.
Ce qui compte, c'est que nous soyons réunis tous ensemble, en famille.
Un Tony plein de douleurs... Et qui fait face !
Alors... Profitons de tous ces instants de bonheur !!!
Noël tendresse et encore...


Mercredi 14 janvier 2015

Un début d'année 2015 bien triste, marqué par des actes terroristes d'une violence extrême commis par des hommes monstrueux.
Personne n'oubliera ces horreurs !

En même temps... Serge a ramené notre Tony d'amour chez lui, sur Paris, dimanche dernier.
Une trêve qui a pris fin pour mon fils chéri.
Pour la fin de semaine, sont déjà prévus deux jours habituels d'hospitalisation, consultation avec l'Oncologue et encore de nombreux traitements, examens pour les jours suivants...
Pendant toute la durée de son séjour, ces trois semaines auprès de nous, notre fils n'a pas eu une seule journée de répit quant à ses douleurs musculaires qui le paralysent à certains moments et les autres symptômes de G.V.H...
Nous avions prévu quelques banales balades qui se révélèrent impossibles pour Tony, très lassé par ses souffrances.

Mais nous avons pu célébrer chaleureusement Noël en famille, tout simplement "réunis" !
Comme l'année passée, avec toute leur affection, Germaine et Jeannot nous ont rejoints.
C'est ensemble que nous avons commencé le Nouvel An avec notre Mamie Ginette aussi, bien sûr.

Depuis le départ de Tony, un certain vide s'est installé au milieu du cours normal de la vie, la nôtre.
Cachant mon chagrin, ma douleur personnelle si intenses,
Serge bricolant, surveillant le bien-être du jardin... 
Je m'affère, me réfugiant dans des occupations habituelles notamment ma petite mère allant dans sa 90ème année, que nous avons changée d'Etablissement juste avant les fêtes, pour plus de proximité, notre courageuse Ginette dont le cerveau s'éteint tout doucement et dont l'amour, la tendresse sont toujours là !
Nous rassurons notre tendre Eric, très à l'écoute de ceux qu'il aime, bien affecté pour son frère.


Chacun gère avec...
S'organiser, respirer, avancer !


Je ne peux m'empêcher de me remémorer ces quelques mots insoutenables pour moi et murmurés silencieusement par Tony...
"Je me ferais incinérer, mes cendres seront répandues dans l'océan".

(Ceci après s'être recueilli auprès de papa, son grand-père décédé en 2004 et dont nous avons ramené les cendres récemment pour qu'il repose désormais dans le Jardin du Souvenir de Saintes).
Pourquoi un tel sentiment mon fils ?
C'est le calvaire que tu endures depuis si longtemps qui t'a fait délirer un moment mon chéri !


Je suis désormais hantée par ce propos émanant de la bouche de mon enfant adoré et que je n'aurais jamais voulu entendre, certainement pas dans l'ordre des choses pour une maman !!!
Bah, comme la peine est immense quelquefois et comme il est difficile de la dissimuler, la contenir, la manipuler avec subtilité, avec précaution, pour ne blesser personne aussi !

Non, ce Dieu impitoyable inventé de toutes parts par l'homme, n'existe vraiment pas !
Mais je crois en cette force que nous avons en nous,  
de l'énergie positive à récupérer, des ressources, quelque chose de puissant,
 que nous puisons quotidiennement dans la nature, autour de nous, dans l'univers...

Tony mon grand homme, n'a qu'un seul objectif, la guérison !
Nous y croyons mon p'tit coeur, comme toi !

Un mot à mon égo :
" Geneviève, tu n'as surtout pas le droit de te plaindre " !!!

Mercredi 25 février 2015

La GVH musculaire semble ne pas vouloir laisser mon fils en paix !
La cataracte causée par les fortes doses de cortisone n'est pas opérable pour le moment en raison de la GVH oculaire pas complètement guérie. Il faut patienter...

Dans ce tourment si complexe, la vie doit suivre son cours...
La dégénérescence mentale de ma petite mère (étant dans sa 90ème année) s'aggrave de jour en jour aussi...
Peut-être s'éteindra-t-elle comme une bougie ?

Souffrances non-stop ! Assez...

Mercredi 22 avril 2015

Mars, Avril... Enfin, les beaux jours semblent vouloir prendre place !
L'état de santé de Tony est stable...
Il semblerait que les nouvelles séances de kinésithérapie le soulagent un peu mieux.
Et puis, Tony s'est installé dans son nouvel appartement...
Plus d'espace et de lumière pour mon fils !
Durant la période de Pâques, Serge est monté seul sur Paris, durant deux semaines, pour s'occuper du déménagement.
Eric et moi sommes restés en Charente Maritime... (Crainte d'une récidive pour ma petite mère).
Malheureusement, cette désagréable impression s'est confirmée par l'hospitalisation de maman...
En pleine anorexie, son coeur était descendu à 30 battements par minute.
L'aggravation de son épuisement a été provoquée par un médicament que le gériatre de l'hôpital a rapidement supprimé.
Notre Ginette a failli nous quitter...
Après des péripéties, une énorme inquiétude, maman a réintégré sa maison de retraite.
Elle a repris des couleurs.
En la maintenant précautionneusement, elle arrive à marcher tout doucement !
Je me suis rendue auprès d'elle hier...
Après m'avoir adressé un "Comment tu t'appelles" son beau visage s'est illuminé ensuite par son superbe sourire !
Je lui ai expliqué que j'étais Geneviève, sa fille. Alors, le bonheur s'est inscrit dans ses yeux.
Je l'ai promenée dans le patio du Cantou, tout doucement...

J'aimerais aussi voir mon Tony, les lieux dans lequels il vit, maintenant.
Je me sens coupable de ne pas m'être déplacée auprès de lui.
Rien n'est simple parfois !

Nous attendons une date pour l'intervention de la Cataracte (causée par les hautes doses de cortisone) que Tony doit subir....


Quand le chagrin a dépassé les limites de la tolérance, on a très mal.
Ecorchée vive peut-être... Oui.
Mais le principal est de savoir remonter,
Afin de gravir à nouveau cette pente descendue malgré soi....
Chacun, chacune doit y arriver !!!

 
 



Créer un site
Créer un site