Les Mots Et Les Choses De La Vie...

Geneviève

(Des publicités apparaissent sur cette page... Désolée, je n'en suis pas responsable).
 
Mardi 27 septembre 2011
 

Il est 23 h 30.
La journée aura été encore bien difficile pour notre Tony aujourd'hui !
Ce soir, à 21 h 30, l'ambulance de la Salpétrière l'emmenait au scanner.
IL est fièvreux, ressent des douleurs vives dans le ventre, du côté droit également, a passé sa matinée à vomir.
Il est très gêné par d'importants reflux gastriques et est complètement aphone.
Les souffrances au niveau de sa vessie sont atténuées de temps à autre par la morphine (qui ne le quitte plus) ; ses urines étaient plus claires en soirée.
Il a toujours sa sonde qui continue les lavages urinaires et empêche que trop de caillots se forment.
Ses jambes sont très enflées par la cortisone ; celle-ci créant aussi un faux diabète donc Tony est piqué quotidiennement pour contrôler.
L'infirmière de nuit lui a donné un Atarax afin qu'il dorme un peu et fait de son mieux pour le rassurer.
Tout à l'heure, au téléphone, elle m'a accordé quelques minutes pour dissiper un peu mon inquiétude, réchauffer mon coeur de maman et ça m'a fait du bien.

Demain matin, nous aurons des précisions par le médecin...
Notre Tony est exténué et nous souhaitons que la nuit ne lui paraisse pas trop longue.

Bientôt, mon enfant chéri, le soleil va te faire lumière, ce sera comme au Printemps, rien que pour toi !
Nous t'aimons très fort !
Jolie Petite Colombe
Rejoins Mon Fils
Transmets-lui Notre Tendresse
Réchauffe-lui Son Coeur
Donne-lui Nos Doux Baisers
Dis-lui Que Nous L'aimons Tant !
Apporte-lui Le Message Qui Fait Guérir
Vas !
Envole-toi !

Mercredi 28 septembre 2011

Ce matin, le médecin m'apprenait que Tony souffrait d'une occlusion intestinale, ce qui expliquait les violentes douleurs au niveau du ventre ces derniers jours, reflux gastriques et vomissements...
On lui a posé une sonde gastrique et l'équipe médicale essaie d'éviter l'intervention chirurgicale.
Nous repartons demain sur Paris.
Jeudi 29 septembre 2011

Tout à l'heure, nous prenons la route pour Paris...
La journée s'annonce agréable pour la Charente Maritime, c'est encore le début de la matinée et l'on sent encore cette petite fraicheur du petit matin qui fait du bien en se levant.
Je viens d'appeler la Salpétrière mais l'interne qui s'occupe de mon fils était occupé, je n'ai pas pu savoir comment s'était passée cette longue nuit pour Tony.
Je ferai une nouvelle tentative un peu plus tard...
Tout me paraît interminable et j'ai hâte d'être auprès de mon fils.
Vendredi 14 octobre 2011

Nous avons eu très peur mais à ce jour, Tony remonte bien la pente.
La pneumonie est guérie, le BK VIRUS se trouvant dans les voies urinaires a été anéanti et l'occlusion intestinale n'est plus qu'un mauvais souvenir.


Tous ces évènements resteront gravés dans la mémoire de Tony car il aura beaucoup souffert.
Descendu à 50 kg, il va falloir qu'il reprenne des forces, ses muscles sont bien fatigués de cette longue période d'alitement.
Mercredi, il quittera la Salpétrière pour une nouvelle convalescence, cette fois, à Ennery dans le Val d'Oise où il pourra faire de la rééducation afin de retrouver la force de marcher.
Ses jambes devenues très frêles ne supportent plus le poids de son corps.

Serge et Eric me rejoindront jeudi prochain...
Depuis deux semaines, je suis seule.
N'ayant pas d'ordinateur sur place, j'écris depuis le petit studio du Foyer Résidence de Bessancourt situé sur les côteaux, en bordure de forêt.
Il fait très beau.
Du troisième étage, la petite table ronde sur laquelle je me suis installée est face à la fenêtre assez large, je peux donc voir aisément le commencement de l'automne dont les couleurs deviennent de plus en plus chaudes.
A cet endroit, les arbres surplombent facilement les toits des maisons et ils sont encore très feuillus.
Quelle chance d'avoir une aussi belle vue, ça me fait du bien.

Tout est calme autour de moi et je pense à mon fils Tony qui retrouve un peu de sérénité maintenant qu'il ne souffre plus.
Comme il a grandi de plusieurs années en si peu de temps !

L'angoisse que je ressentais depuis plusieurs jours dans le creux de mon ventre a disparu.

Quotidiennement, depuis mon arrivée, je me rends au chevet de mon fils.
A chaque lendemain, il va de mieux en mieux.
Nous discutons beaucoup tous les deux et nous nous racontons un foule de choses.
Toutes nos conversations dégagent d'énormes sentiments d'affection.

Pour mes déplacements, j'ai donc repris contact avec les transports en commun parisiens (train, métro) que j'avais oubliés...
Cette atmosphère infernale, ce monde de zombis qui fusent dans tous les sens que je compare à un jeu vidéo bien agressif.
Pourtant, ces moyens de locomotion sont si utiles voire indispensables dans la vie de tous les jours.

Je suis bien loin de la Charente Maritime qui m'a vraiment séduite et sa campagne est si belle !
Malgré leurs vies de travailleurs, les gens prennent le temps d'y vivre et paraissent incroyablement plus sereins qu'en région parisienne.
Tony viendra nous y retrouver en décembre et nous serons en famille !
Mamie t'attend ausi mon fils !
Nous fêterons ensemble les anniversaires, Noël, etc...

Cette année, Charly, notre petit chien décédé, nous manquera beaucoup.
Voilà presque un an qu'il nous a quittés et son absence se fait souvent sentir.

Tony, nous t'aimons.
Parenthèse...
 
J'apprécie les personnes pour ce qu'elles sont humainement et non pour ce qu'elles représentent.

Merci à Mme M... R... Directrice du Foyer Résidence, qui nous a permis et accordé de quoi nous loger tous les trois, mon époux Serge, mon fils Eric et moi-même, moyennant finance bien sûr, afin que nous puissions faire nous allers-retours, quand Tony a besoin de nous et pouvoir lui rendre visite le plus possible.
L'hôtel coûte cher et sans l'intelligence, cet altruisme particulier dont cette femme a fait preuve à notre égard, une autre situation compliquée aurait pu s'ajouter à notre souffrance et se serait peut-être répercutée d'une façon négative pour la guérison de notre fils chéri.
Le personnel de l'établissement est également très avenant et prévenant.
 
 



Créer un site
Créer un site